Tout le monde peut un jour maltraiter un enfant,
c'est une question de circonstances !!!

bullet

Qui est l'ODAS ?
c'est un organisme central qui concentre les statistiques des signalements effectués dans tous les départements français, qui en tire des conclusions, établit des bilans et détermine des axes d'effort et des directions de recherche

bullet

Evolution des signalements :
deux cas de figure se présentent 
bullet

les enfants maltraités : victimes de violences physiques ou psychologiques, d'abus sexuels ayant des conséquences graves sur son développement.  Là, les signalements sont en phase de stabilisation après une très forte augmentation.

bullet

Les enfants à risque : victime de conditions de vie qui mettent en danger sa santé, sa sécurité, sa moralité ou son éducation. Ils ne sont pas forcément maltraités ou abusés. Là, les signalements sont en constante augmentation. Certains l'expliquent par le fait que les services sociaux ont tendance à passer le relais à la justice, dépassés par l'ampleur du phénomène des familles en situation précaire.

bullet

Synthèse des statistiques :
Selon un rapport publié récemment par ALLO ENFANCE MALTRAITÉE, 92% des mauvais traitements ont lieu au sein de la cellule familiale, la moitié étant infligés par la mère, un peu moins par le père. Ces mauvais traitements seraient liés à un dysfonctionnement relationnel familial.. D'après les sociologues,  la phase de transition émotionnelle serait génératrice de ces situations  : en clair, c'est la perte de l'emploi et non le chômage en soi, qui serait générateur de ces crises familiales qui engendrent la maltraitance.

A l'intérieur de ce phénomène, les abus sexuels ne représentent qu'une petite partie des signalements de maltraitance (20%), malgré le retentissement médiatique donné à ces actes.

75% des abus sont perpétrés par un membre de la famille et l'autre conjoint est au courant de ce qui se passe dans la majorité des cas. Les raisons du silence sont complexes mais ce n'est pas notre propos d'en dresser une liste, liste qui serait forcément incomplète.