.


CONSEILS DE PRUDENCE


              Cliquez sur le dessin voulu

 

Parents

 

 

Enfants

 

 

 

 

PLAN

Abus sexuel : l'auteur et sa victime
Idées fausses

Signaux d'alerte

Lettre aux parents

Comment réagir ?

 

Qu’est-ce que l’abus sexuel? haut de page
bulletL'abus sexuel est l'atteinte à caractère sexuel subie par une personne contre sa volonté. Les cas d’abus sexuels contre les mineurs sont si nombreux qu’on peut penser que nous connaissons tous sans forcément le savoir des enfants abusés. La plupart des victimes sont des filles, mais il y a aussi des garçons et même des bébés. Les victimes sont obligées de supporter des regards libidineux et des discours vicieux, de donner des baisers profonds, de se montrer nus, de se laisser toucher, de regarder l’abuseur nu et de le toucher, de regarder des films pornographiques, d’y participer, de faire jouir l’adulte avec la bouche ou la main. Les filles et garçons sont violés, par voie rectale, orale ou vaginale avec les doigts, des objets ou le sexe de leur bourreau. Ce ne sont que quelques exemples. Les victimes sont forcées à toutes les pratiques sexuelles imaginables et parfois même inimaginables.
Les enfants ne sont jamais responsables d’un abus sexuel haut de page
bulletLa victime ne séduit pas son agresseur, elle le subit.
bulletLes enfants n’inventent pas des abus sexuels même s'ils ont beaucoup de fantaisie.
Signaux que les filles et garçons victimes envoient haut de page
bulletUn signe peut être un changement dans le comportement de l’enfant sans raison apparente (renfermé, déprimé, ne parle plus d’une manière naturelle d’événements quotidiens ou au contraire hypernerveux, inquiet, inhabituellement agressif).
bulletCes changements peuvent avoir d' autres raisons qu’il faut prendre au sérieux et auxquelles il faut attacher de l’importance, mais la raison peut aussi être un abus sexuel 
bulletUn enfant essaie toujours de dire un peu de sa souffrance. J'AIME PAS M. MACHIN, etc... Avant de dire que les enfants ne parlent pas, il faudrait d'abord entendre leurs plaintes.
bulletL'enfant essaie d'empêcher l'abus sexuel, il évite l'agresseur, se défend pas tous ses moyens.

Alors, prenez le temps de parler avec votre enfant.

Lettre aux parents haut de page

Si une mère apprend que son propre partenaire a abusé de son enfant, elle se trouve dans une situation particulièrement difficile. La première réaction est : “Ça ne peut être vrai. Je ne le crois pas!”. Très souvent elle hésite à déposer plainte parce qu’il s’agit de son partenaire. Les enfants voudraient que l’abus sexuel s’arrête mais ne veulent pas que le père soit mis en prison, car ils se sentiraient coupables.

La femme a besoin d’être soutenue et elle a besoin d’aide dans les démarches qui suivront : plainte, enquête judiciaire, etc... Il est fortement conseillé de faire appel à un avocat qui connaît le sujet afin d’être préparé à ces démarches.

Ne vous éloignez pas de votre enfant, il pourrait croire que vous ne l’aimez plus, mais observez attentivement ses réactions et adaptez-vous à ses besoins.
Personne ne peut abuser un enfant par erreur.

 
Conseils si votre enfant a été victime haut de page
bulletCroyez votre enfant, c'est le soutien le plus important.
bulletDonnez lui la permission de parler de ce qu'il a subi. Prenez le temps de l'écouter.
bulletRestez calme et cachez votre chagrin. Parlez-en cependant à d'autres pour évacuer ce stress.
bulletDéculpabilisez votre enfant.
bulletNe reprochez pas à votre enfant de ne pas en avoir parlé plus tôt.
bulletNe minimisez pas l'événement mais ne le grossissez pas non plus. Enlevez la peur qu'il a pu avoir.
bulletInformez votre enfant des mesures que vous comptez prendre ou que vous avez déjà prises et montrez lui que vous l'aimez autant qu'avant.

 

Les 8 règles d'or pour les enfants

haut de page

1. Je dis toujours à mes parents avec qui je m'en vais.

2. Je ne parle jamais aux étrangers et je ne vais pas avec quelqu'un que mes parents ne connaissent pas.

3. Je dis toujours NON à toute personne qui essaie de me toucher d'une manière que je n'aime pas.

4. Si quelqu'un essaie de me toucher ou de m'emmener, je m'enfuis très vite. Je crie "au secours" ou "aidez-moi".

5. Je le raconterai à mes parents si quelqu'un a essayé de me toucher d'une manière que je n'aime pas.

6. Je ne dois pas avoir de secret pour mes parents : je leur parle des choses ou des gens qui me font peur.

7. Mes parents m'aiment, ils m'écouteront et m'aideront si je suis troublé.

8. Si quelqu'un essaie de me toucher, de me faire peur ou de me menacer, mes règles sont :

Dire NON ! M'enfuir ! Le raconter à quelqu'un !

haut de page