Quelle est l'action de l'association Enfant en Danger ?

Juin 96 - juin 2010, 10 ans que l'Association Enfant en Danger se mobilise pour aider la cause des enfants maltraités et leur famille ou d'anciennes victimes. Son action porte sur le département des Hautes Alpes avec pour objectifs:

Accueillir - Écouter - Prévenir - Accompagner - Informer

 Accueillir - Écouter

En janvier 98, ouverture d'un lieu d'écoute pour accueillir l'enfant et sa famille, mais aussi toute personne adulte ayant subi des sévices dans son enfance.

Les situations d'abus sexuels sont génératrices de grande souffrance et les membres de l'association formés au sujet offrent une écoute qui permet à toute victime d'être entendue, reconnue dans son histoire, et accompagnée dans une procédure si nécessaire. L'accueil se fait au local, 12 rue Pasteur à Gap avec ou sans rendez-vous.

Prévenir

Cette écoute d'évènements douloureux a amené les membres bénévoles de l'association à agir en amont en créant un programme de prévention de la maltraitance et des abus sexuels.

Informer les enfants sur ce qui est permis - pas permis, mettre à leur portée des repères de protection et rechercher avec eux des « personnes ressources » autour d'eux en cas de situation qui les met mal à l'aise, tels sont les moyens proposés par les animatrices avec 3 questions essentielles que l'enfant peut se poser :

·        Est-ce que cela me fait plaisir ?

·         Est-ce que je connais cette personne ?

·        Est-ce que quelqu'un sait où je suis ?

 Un seul « NON » à l'une de ces questions doit provoquer la méfiance.

Chaque année, cette action se fait essentiellement sur le département des Hautes-Alpes, et le nombre d'enfants qui reçoivent ces informations est en constante augmentation. Connaissant la qualité du programme, les enseignants sont en effet de plus en plus nombreux à demander l'intervention de l'association.

Agréée par l'Éducation Nationale dés le début, cette action de prévention a fait l'objet d'une convention signée en Juillet 2004 avec l'Inspection Académique du département. Elle définit le cadre d'intervention et précise la collaboration entre les animatrices de l'association et le personnel éducatif et de Santé Scolaire pour la prise en charge de l'enfant révélant une souffrance ou une maltraitance.

Depuis 5 ans, la DDASS finance cette action dans le cadre d'un Programme Régional de Santé, la CPAM ayant pris le relais pour l'année 2003. Celui-ci se termine en 2005. Le Conseil Général finance à son tour depuis 2004 un poste à mi-temps de coordinatrice.

La représentation de l’enfant en justice

L'enfant étant reconnu incapable en justice jusqu'à sa majorité, la loi du 17 juin 1998 donne l'obligation à un magistrat de nommer un administrateur ad hoc si les parents ne peuvent représenter légalement leur enfant en justice. Tout magistrat peut nous désigner avec une mission bien précise. Ces mandats répondent à l'un de nos objectifs qui est l'écoute de la parole de l'enfant tout en préservant le lien avec son ou ses parents.

Le rôle de l'administrateur ad hoc va être de nommer un avocat, de se porter partie civile, d'accompagner l'enfant tout au long de la procédure jusqu'au jugement. Si des dommages et intérêts sont versés à l'enfant, l'administrateur ad hoc prend contact avec le juge des tutelles et s'occupe de placer l'argent jusqu'à la majorité de l'enfant.

Les partenaires

bulletConvention avec l’ Inspection Académique

www.ia05.ac-aix-marseille.fr/Bd/santescolaire/convention-enf_danger.pdf

 v     Soutien Financier :

L’Etat
Conseil Général
Caisse Allocations familiales
Ville de Gap
Union Départementale des Associations Familiales (UDAF).

v     Réseau Local : 

bulletBarreaux des Hautes Alpes : www.avocats-hautes-alpes.fr
bulletTribunal de grande Instance de Gap : Tel :04 92 40 70 00
bulletMédiavic05 : Assurer l’aide aux victimes d’infractions dans leurs démarches juridiques, les soutenir psychologiquement et les informer. Activité de médiation pénale. Tel : 04 92 52 67 66
bulletCIDFF05 : Point écoute violence. Délivre des informations juridiques et sociales gratuites et anonymes aux femmes et aux hommes. (Droit des personnes, civil, pénal, des familles, des étrangers, du logement et de la consommation). Tel : 04 92 55 33 98. Mail : cidff05@orange.fr
bulletUDAF 05 : Représenter l’ensemble des familles auprès des pouvoirs publics et défendre leurs intérêts matériels et moraux. Gérer tout service d’intérêt familial que le pouvoir public lui confient (médiation familiale, conseil conjugal, réseau d’écoute, majeurs protégés…) Tel : 04 92 51 30 21 . www.udaf05.fr. Mail : accueil@udaf05.unaf.fr
bulletCAP : Centre d’Accompagnement et de prévention en toxicomanie. Pour l’a consultation jeunes et parents : accompagnement des jeunes usagers de drogues, accueil et soutien des parents. Pour le centre de soins : prise en charge médico-sociale de patients dépendants, substitution. Tel : 04 92 53 71 88
bulletCODES05 : Actions de prévention et éducation à la santé sur le terrain, tout public, toute thématique. Tel : 04 92 53 58 72. Mail : codes05@codes05.org . Site Internet : www.codes05.org

v     Au niveau national : 

bulletLa Défenseur des Enfants : www.defenseurdesenfants.fr/
bulletMinistère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité. Site : www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/famille/
bulletConvention Internationale des Droits de l’Enfant. www.droitsenfant.com/cide.htm
bulletPortail officiel de signalement des contenus illicites d’Internet.www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action
bulletObservatoire National de l’enfance en danger. www.oned.gouv.fr/index.htm
bulletSOS Inceste pour Revivre : www.sos-inceste-pour-revivre.org/index.html
bulletEnfance et Partage : www.enfance-et-partage.org/

 

Et le soutien de nos adhérents ainsi que des dons occasionnels de partenaires locaux

 

Retour à l'accueil